écriture

La profession de sophrologue

Être informé pour faire son choix

 

Règlementation

En France, la profession de sophrologue n’est pas règlementée, aucun diplôme ou certificat n'est nécessaire pour s’installer. En revanche, même si la loi ne l’impose pas, une formation au métier de sophrologue est indispensable. Elle est la garantie que le/la sophrologue a lui-même effectué un processus et est à même d’accompagner d’autres personnes.

En 2012, les États généraux de la Formation en sophrologie réunissant de nombreuses écoles de sophrologie et les principales organisations professionnelles ont préconisé un minimum de 300 heures de formation (soit 40 jours), en présentiel, répartis sur 2 ans.

A propos du titre RNCP

RNCP signifie Répertoire National des Certifications Professionnelles. Il est édité par la Commission Nationale de la Certification Professionnelle sous la tutelle du Ministère du Travail.

Le titre RNCP établit la liste des compétences nécessaires à l’exercice d’un métier. Pour obtenir ce titre, un organisme de formation doit répondre aux normes administratives établies par ce répertoire. Autrement dit, il doit justifier du contenant mais pas du contenu !

Contrairement aux idées reçues, le titre RNCP ne garantie donc ni la qualité des enseignements dispensés par un organisme, ni la compétence du sophrologue.