Checklist _edited.jpg

Les critères à prendre en compte

Choisir en confiance et en conscience

Choisir un praticien n'est pas toujours facile. Parfois on se retrouve avec quelqu'un par défaut : le premier qui est apparu dans le moteur de recherche, celui qu'on nous a conseillé, le plus proche de chez nous, etc.
Or en sophrologie une partie du travail réside dans le rapport qui va s'établir entre le sophronisant (celui/celle qui pratique la sophrologie) et le/la sophrologue, c'est ce qu'on appelle l'alliance : une relation d'égal à égal où chacun va apprendre de l'autre.

Afin de vous faire votre propre idée, voici quelques indications qui peuvent vous aiguiller.

Avant de choisir :
Assurez-vous que le/la sophrologue dispose d’une certification et a effectué une formation sérieuse. C'est la garantie que le/la sophrologue à lui-même effectué un processus et est à même d'accompagner d'autres personnes.

Après la première rencontre :
Le choix d'un praticien est souvent une question de feeling. Comment vous êtes-vous sentis lors de votre première séance ? Écouté, accueilli dans une attitude attentive, bienveillante, de non jugement ? Suffisamment à l'aise et confiance pour exprimer vos doutes, vos blessures, vos peurs ?
Écoutez-vous, il n'y a que vous pour savoir quel est le bon praticien pour vous !

Au fils des séances :
Comme dans toute relation, il faut parfois plusieurs rencontres avant de se sentir à l'aise et en confiance. Si possible, expérimentez au moins deux séances avant de vous décider. Sentez-vous libre de poser des questions, d'exprimer vos doutes. L'alliance avec votre sophrologue n'en sera que renforcée.

Si malgré cela le courant ne passe toujours pas n'hésitez pas à aller voir un autre praticien !